Bad – Amour Interdit de Jay Crownover

Couverture Bad, tome 1 : Amour interdit

 

Titre : Bad–   Amour interdit
Auteur : Jay Crownover
Éditeur : Harlequin – &H
Date de parution : 09 mars 2016

Synopsis :

Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.

Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1 : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2 : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3 : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres : Bax.

Mon Avis :

 

Tout d’abord il vous faut savoir que j’attendais la sortie de ce livre avec impatiente, pour vous dire je l’avais même prés commander depuis plus d’un mois sur Amazon. La raison de mon impatiente était que plusieurs boooktubers français comme étranger on fait l’éloge de cet auteur et que forcement ma curiosité a été piquer au vif. Cependant ça a mal commencé, en effet alors que le livre est sorti le 9 mars, Amazon n’a pas été en mesure de me l’envoyer avant le 15, dire que j’étais frustré, et à deux doigts de l’acheter en magasin serait peut dire, mais en fille sage que je suis ( ou pas) je me suis retenue et j’ai donc commencé ma lecture en rentrant de la fac le 18 ( près de 10 jours après sa sortie mais passons ).

 

Tout d’abord je dois vous dire que j’ai passé un très bon moment avec ce livre, c’est un livre qui ce lis très rapidement et qu’on n’a pas envie de lâcher ( un vrai page-turner en somme), car chaque chapitre nous donne un peut plus envie de continuer et de voir comment tous ça va évoluer. Cependant il y a quand même quelque petit point qui m’a déplu.
Commençons par le positif : Bax, déjà à lui tous seul il fait une grande partie du roman, et pas uniquement car c’est un roman à deux voix entre lui et Dovie. Non ici on a un bad boy complètement assumé, ce n’est pas le genre de personnage auquel on prêt une zone d’ombre sans réel fondement non Bax lui est bad et pas qu’un peu. Pour vous donner une idée on le rencontre alors qu’il sort de 5 ans de prison et qu’il vient juste d’aller rendre visite à une prostituer ( bien qu’il ne l’ait pas payé puisque forcement Mr se voit offrir ce genre de chose gratuitement) sympa comme début non? Dois-je ajouter que juste après il casse le nez d’un autre type qui l’avait bien chercher mais tous de même? Et tout au long du récit il ne s’assagit clairement pas, a part peut-être dans sa relation avec les femmes mais pour le reste on a un Bad Boy de long en large, et ça m’a plu que l’auteur ne cherche pas à changer son personnage. Par contre ce qui m’a un peu déplu et je ne sais pas si c’est un choix de l’auteur, de la traductrice ou d’Harlequin mais à chaque fois que l’ont passé dans l’un des chapitres de Bax l’écriture devenait très basique, exemple :  » …,je lui est dit » ou encore « elle dit » où  » Je savais pas ce que ». Je comprends l’effet rechercher qui est ici de nous faire comprendre que Bax n’a pas un niveau d’éducation élever, et pour la partie dialogue cela ne me dérange pas mais pour la partie romancée j’aurais aimé des « lui dis-je » des « dit-elle » et des  » Je ne savais pas … »

 

Quant à Dovie, elle incarne l’opposer de Bax, elle est calme, douce, aimante, toujours là pour les personnes aux quel elle tient. Cependant au fil récit ils vont se rapprocher malgré leurs différences et Dovie va réussir à faire comprendre à ce Bad Boy bien des choses à sa manière. Tout en apprenant aussi des choses sur elle-même a l’aide de Bax, au point je doit dire qu’elle m’a surpris par sa réaction dans le chapitre 15 ( je ne veux pas spoiler mais si vous l’avez lu je pense que vous voyez a peu prés de quoi je parle).

 

Pour conclure donc j’ai vraiment aimé ce livre, il ne révolutionne pas le genre, mais j’ai beaucoup aimé l’ambiance de The point et cette plonger dans un univers un peu différent de ce que l’on croise en général. L’histoire et la romance son intéressante et nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière page. Je lirai donc la suite sur le frère de Dovie, Race (whouu ça promet) le mois prochain avec plaisir.

Ma note : 17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s